RÉSEAUX SOCIAUX ET INTERNET Compléments d'information

Information essentielle à retenir :

  • Les gens qui possèdent la technologie adéquate peuvent lire les courriels, donc la confidentialité n’est jamais assurée à 100%.
  • Il peut être prudent d’utiliser plus d’une adresse courriel, par exemple une pour la famille et les amis et une autre pour les relations professionnelles.
  • Ne pas mettre de renseignements personnels dans les médias sociaux tels que l’adresse, l’année de naissance, le numéro de téléphone.
  • Les moyens pour augmenter la protection des renseignements personnels : utiliser un logiciel pare-feu et un logiciel anti-virus, déchiqueter les documents avec ces renseignements, faire des mots de passe avec des lettres minuscules et majuscules et des chiffres, ne pas sauvegarder automatiquement les mots de passe sur l’ordinateur.
  • Pour dénoncer une atteinte à la vie privée : le faire auprès du site concerné; voir le bas de page du site, il y a un lien à cet effet.
  • Pour les paiements en ligne, s’assurer que le site est sécurisé : il a une adresse https et affiche l’icône du cadenas. Cliquez sur l’icône du cadenas pour voir la politique de sécurité.

Voir les fiches qui en traitent :

Quoi faire en cas de problème :

Si vous croyez avoir répondu à un courriel frauduleux, changez tout de suite votre mot de passe et informer votre institution bancaire. Voici les principaux points sur lesquels porter attention pour reconnaître les courriels d’hameçonnage :

  • la formule générique « Cher client » qui n’est pas personnalisée ;
  • l’expéditeur : Direction de la sécurité, de la confidentialité, de la fraude de l’institution financière;
  • le logo de l’institution financière, qui aura sans doute été copié, est la plupart du temps flou ;
  • l’orthographe défaillante car le message est possiblement traduit par un logiciel de traduction ;
  • le ton de la lettre est urgent (suspension du compte, caractères gras) ;
  • s’il y a un hyperlien pour répondre, il s’agit de pointer avec le curseur SANS cliquer sur le lien, l’adresse du lien va apparaître dans une case au-dessus, les deux adresses doivent coïncider.
  • Transférez le message à votre institution financière et détruire le message.

 

Il y a une vidéo de la Banque de Montréal intitulée « Ne mordez pas à l’hameçon », qui explique comment reconnaître les courriels frauduleux et quoi faire si vous recevez un tel courriel :
www.bmo.com/accueil/a-propos-de-bmo/services-bancaires/confidentialite-securite/comment-nous-vous-protegeons#tabs-3

Voir les fiches qui en traitent :

Pour alimenter et poursuivre les discussions :

Faire un petit exercice-échange avec le groupe : montrer sur Facebook, Twitter et LinkedIn où et comment changer les paramètres de sécurité, où et comment dénoncer les abus; montrer des sites sécurisés affichant une adresse https et le cadenas.

Pour tester vos connaissances :

www.digischool.fr/initiatives/test-vrai-faix-facebook-12540.php

www.digischool.fr/initiatives/vrai-faux-reseau-social-professionnel-13996.php

www.memoclic.com/test-de-connaissance/

www.elle.fr/Societe/Tests-et-quiz/Tests/Reseaux-sociaux-quel-est-votre-degre-d-intoxication